art africain

At Africain, les news

RSS 2.0

Robert Rubin

Vente Robert Rubin – Art d’Afrique – Mai 2011

Publié le 18 août 2012 par Detoursdesmondes trouvé sur paperblog.fr

Robert Rubin

La vente de la collection Robert Rubin à New York, en mai 2011, avait généré la publication de nombreux articles à l’époque car ses résultats constituaient la preuve d’une hausse des prix conséquente pour les chefs-d’œuvre de l’art africain.

Ainsi la statue Baoulé représentée ci-dessus, estimée $600.000-900.000 s’était-elle envolée au marteau à $1.538.500 ; ce qui constituait un record pour une sculpture Baoulé dans une vente publique.


Un autre record fut battu avec la vente de cette figure de pouvoir Songye, entièrement recouverte de clous, estimée entre $150 000 et $250 000. Elle fut adjugée $2.098.500 !
La vente comportait 50 lots et remporta $11.742.188.
Feuilleter le catalogue de la vente revient à admirer une véritable succession de chefs-d’oeuvre, et, il faut l’avouer, ignorante, je me suis vite posé la question de savoir qui était ce collectionneur, Robert Rubin.
J’appris qu’il était né en 1934.
À la retraite dans les années 80 après avoir vendu son entreprise de textile, il s’intéressa à l’art africain et acheta ses premières pièces. Il fut l’un des fondateurs et administrateurs du Museum For African Art de New York et, dans ce cadre, voyagea dans l’Ouest africain. Cependant, il n’achetait qu’à des galeries de New York, Paris et Bruxelles ; quelques fois en ventes publiques.


Il ne s’intéressait qu’aux plus beaux exemples de chaque peuple, du Mali à l’Angola. De fait, il prêtait régulièrement ses pièces pour de grandes expositions.
Il possèdait ainsi une très belle statue Dogon, de style N’duleri, attribuée au Maître aux yeux obliques, qui était à la vente de 2011, estimée entre $200.000 $ et $300.000. Elle réalisa $1.022.500.


On la rapprochera bien sûr de la sculpture féminine du Pavillon des Sessions, également attribuée par Hélène Leloup, à la même main ou au même atelier, datant du 17ème-18ème siècle.


Cette dernière provient de la collection de Charles Ratton et a appartenu à Hubert Goldet. De même en est-il d’une très belle sculpture de style N’duleri attribuée également au Maître aux yeux obliques et qui s’était retrouvée aussi dans la vente Goldet de 2001. (cf. Ci-dessous, Estimation en 2001 : 800.000 FFR -1200000 FFR, adjugée 850 000FFR).


Je remarque encore une petite figure Boyo (estimée entre $60.000 et $90.000, adjugée $302.500). Elle avait appartenu à Arman.
Nous connaissons peu de choses sur ces statues. Luc de Heusch fut l’un des premiers à découvrir la sculpture Boyo entre 1947 et 1950. De telles figures ont été retrouvées, conservées en groupe dans des sanctuaires, les épaules et le bas du corps revêtus d’un tissu. Probablement étaient-ils des représentations d’ancêtres, hommes et femmes, d’une même famille de dignitaires.
J’ai toujours été interpellée par ces visages aux yeux globuleux, semblables aux yeux d’un insecte.

 


Curieux encore, un magnifique masque en ivoire congolais, peut être Lega. Il était estimé entre 100.000 $ et 150.000 $, et fut adjugé $206.500.
Chez les Lega, de tels masques, les lukungu, étaient réservés aux plus hauts gradés du Bwami, détenteurs du grade du Kindi.
Pendant les rites du Kindi, ces masques étaient enduits d’huile afin de leur donner une belle patine. Ils étaient la propriété personnelle des membres du Kindi. L’usage qu’on en faisait était assez inhabituel puisqu’ils étaient exposés en rang, ou sur des barrières, encadrant un grand masque (Idimu).


Il est difficile de s’arrêter, de choisir, en feuilletant les pages de ce catalogue… Admirons encore cette très fine statuette Senoufo ; une tugubele, réalisée pour un usage divinatoire. Médiatrices entre les hommes et les esprits de la brousse, ces sculptures étaient réalisées sur commande du devin, de manière très précise.
Robert Rubin avait acheté cette statuette lors de la vente de la collection Ben Haller en 1983. Estimée alors $15.000-20.000, elle lui fut adjugée $19.800. Moins de 20 ans plus tard, à la vente de New York, elle est estimée $80.000 – 120.000 et sera adjugée $812.500 !


Photos 1, 4, 5 et 7 : de l’auteur lors de l’exposition Sotheby’s Paris, 2011.
Photos 2, 3, 10 et 11 : Catalogue de la vente, © Sotheby’s.
Photo 6 : © Musée du Quai Branly.
Photo 7 : in Catalogue de la vente Goldet, © T.D.R.
Photo 9 : Groupe de statues Boyo du clan royal Kunda, Photo : Luc de Heusch in Maurer Evan M. & Roberts Allen F., Tabwa : Rising of a new moon, 1985, © T.D.R.

L’art africain

Jacques Kerchache,…

Categories: ventes art africain

nordend


Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

You may use these HTML tags and attributes: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>